Retrait du permis à point

Retrait du permis à point : quand ?


Le retrait du permis à point a lieu lorsqu'un automobiliste a commis plusieurs infractions au code de la route à la suite et que son permis de conduire ne compte plus de points. A noter qu'une infraction grave telles que l'alcool au volant, l'homicide involontaire, l'excès de vitesse de plus de 50km/h ou le refus de restitution du permis peut conduire au retrait de six points... Chose à éviter si l'on possède le permis de conduire probatoire !

Retrait du permis à point : qui est concerné ?


Le retrait du permis à point concerne tous les conducteurs, quelle que soit la date de l'obtention de leur permis de conduire. Qu'il s'agisse de jeunes conducteurs, d'automobilistes expérimentées, de personnes âgées, d'étudiants, de salariés, de moniteurs d'auto-écoles ou même d'inspecteurs du permis du conduire, aucune personne n'est dispensée de cette loi. A noter également que lors du retrait, la personne doit repasser le permis de conduire et qu'elle n'est pas prioritaire dans les auto-écoles.

Retrait du permis à point : comment être au courant ?


Par retrait du permis à point, on entend annulation, suspension ou invalidation du permis de conduire. Lors du retrait, le titulaire du permis à point est mis au courant par lettre recommandée. Ce dernier se doit de respecter ce qu'on lui demande. Par ailleurs, il ne doit pas prendre le risque de conduire un véhicule ou une camionnette, sans quoi il pourrait être pénalisé davantage.  

Retrait du permis à point : quelles infractions ?


Les infractions pouvant mener au retrait du permis à point sont multiples. Les fautes graves tels que l'alcool au volant ou les homicides involontaires peuvent mener au retrait du permis même si la personne possède encore des points. De même, l'enchaînement de plusieurs infractions telles que l'excès de vitesse, le non respect de la priorité, le stationnement sur l'autoroute ou encore le non respect des distances minimales imposées entre les véhicules ne peut avoir que pour unique conséquence le retrait du permis de conduire.

Retrait du permis à point : quelles conséquences ?


Comme cité précédemment, on entend par retrait du permis à point, annulation, suspension ou invalidation. L'annulation consiste à stopper la validité du permis de conduire. Pour pouvoir réutiliser un véhicule, la personne doit repasser les épreuves du permis de conduire. La suspension consiste à interdire à l'automobiliste de conduire pendant un certain temps. Il doit, pendant ce temps, passer un test psychotechnique et faire une visite médicale. Reste l'invalidation du permis de conduire qui prend place lorsque le conducteur ne possède plus de points. Il doit alors le restituer aux services préfectoraux.

En cas de retrait du permis de conduire, les conséquences sur votre assurance auto peuvent être graves. En effet, que se soit la perte des points ou le retrait de votre permis de conduire, la loi stipule que vous devez être assuré pour conduire, et les assurances exigent que vous ayez le permis. Évitez le plus possible d’effectuer des infractions qui vous dispenseraient votre permis, si vous rencontrez cette situation, voici un panorama des risques encourus.